L'Ami de la Religion et du Roi

L'Ami de la Religion et du Roi

Préparation spirituelle au 15 août

https://static.blog4ever.com/2015/09/808010/artfichier_808010_7674800_201804171251338.png

 

Le Prieur

                    

aux membres et amis
de la Confrérie Royale
au sujet de
la préparation spirituelle à la fête du 15 août

                                 

 

Vendredi 2 août 2019.

               

Messieurs les Chanoines,
Mes Révérends Pères,
Messieurs les Abbés,
Chers Fidèles,
Membres et Amis de la Confrérie Royale,

« Ave, Regina cœlorum ! Ave, Domina angelorum ! »
En cette fête de Notre-Dame des Anges, nos cœurs éprouvent une joie filiale à saluer avec une tendre ferveur la Très Sainte Mère de Dieu et notre Mère, que nous nous préparons dès à présent à célébrer le 15 août, non seulement pour magnifier sa glorieuse Assomption, mais plus encore pour manifester avec une amoureuse solennité sa Royauté sur la France et renouveler de toute notre ardeur spirituelle le Vœu de Sa Majesté le Roi Louis XIII, de sainte mémoire.

                        

Je désire donc en ce jour vous rappeler avec insistance que, pour un catholique français, et à combien plus forte raison pour un membre de la Confrérie Royale, sauf empêchement grave, la participation à une procession du renouvellement du Vœu de Louis XIII, selon les formes officielles précisées en leur temps par NN.SS. les Cardinaux, archevêques et évêques du Royaume (cf. > ici), ne doit pas présenter de caractère facultatif : elle s'impose à nous comme un devoir spirituel majeur.

Il est également plus que louable de préparer cette fête, véritable "fête nationale" de notre France aimée, par une neuvaine du 6 au 14 août.

                        
Pour cette neuvaine, chacun d'entre vous est libre de choisir telle ou telle prière qui est davantage chère à sa piété, mais je vous encourage, en sus, de faire vôtre et de répéter de nombreuses fois tout au long du jour, cette invocation du pape Saint Pie X :

 

« Ô Marie, conçue sans péché, regardez la France,
priez pour la France, sauvez la France !
Plus la France est coupable, plus elle a besoin de votre intercession :
un mot à Jésus reposant dans vos bras, et la France est sauvée !
Ô Jésus, obéissant à Marie, sauvez la France ! »

 

A la prière, sachons généreusement joindre des pratiques quotidiennes de mortification et de pénitence, nous souvenant de la parole de Notre-Seigneur Jésus-Christ rappelant que certains démons ne se peuvent chasser que si le jeûne est associé à la prière.
Or qui peut nier que la France est aujourd'hui infestée par une multitude de démons ?
Nul n'est besoin de faire les listes interminables des diverses formes d'opposition à Dieu et de révolte contre Ses saintes lois qui navrent et détruisent le Royaume des Lys en ces temps malheureux !

                       
Les chrétiens d'Orient préparent la fête du 15 août par un véritable carême : quinze jours de jeûne et d'abstinence dont les austérités sont équivalentes à celles du grand carême de préparation à Pâques, "le carême de la Dormition de la Mère de Dieu".
Pourquoi les chrétiens d'Occident, les catholiques latins, les Français qui ont un authentique souci de progrès spirituel, les membres de la Confrérie Royale, manqueraient-ils cette occasion de lutter contre l'esprit des ténèbres et contre son action destructrice contre la France ? Pourquoi manqueraient-ils ce rendez-vous avec la grâce ?
Que chacun s'interroge et s'examine loyalement devant Dieu sur ce point, puis agisse selon ce que sa conscience lui inspirera de plus généreux, sans égard aux convenances mondaines, au laisser-aller général et à l'hédonisme triomphant en cette période estivale !

       

« Vos estis sal terrae ! » (Matth. V, 13).

J'ose une accomodation de l'avertissement évangélique et m'enhardis à vous dire de manière très particulière à vous, membres de la Confrérie Royale : "Vos estis sal Galliae : vous êtes le sel de la France ! Si ce sel que vous êtes s'affadit, vous n'êtes plus bon qu'à être jetés dehors et foulés aux pieds par les hommes !"

                          
Avec l'assurance de ma profonde et fervente union,
in Corde Iesu & Mariae.

 

Frère Maximilien-Marie du Sacré-Cœur,
Prieur.

https://static.blog4ever.com/2015/09/808010/artfichier_808010_7475328_201712014129914.jpg

                         

https://static.blog4ever.com/2015/09/808010/artfichier_808010_7832809_201808133755223.jpg
 



01/08/2019
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 347 autres membres