L'Ami de la Religion et du Roi

L'Ami de la Religion et du Roi

Famille Royale


Le chef de la Maison de Bourbon rend hommage à son cousin le Grand-Duc Jean de Luxembourg

Communiqué du Secrétariat de Monseigneur le Duc d'Anjou publié ce 6 mai 2019 :

                              

Prince capétien très aimé, S.A.R. le Grand-Duc Jean de Luxembourg est décédé le 23 avril à 98 ans. En tant que Chef de la Maison de Bourbon, Monseigneur Louis de Bourbon, Duc d'Anjou a tenu à rendre le samedi 4 mai 2019 un dernier hommage à son cousin. 

                            
S.A.R. le Gand Duc Jean était un prince Bourbon du rameau des Bourbons de Parme, de la branche aînée issue de Philippe duc d’Anjou. La présence du Chef de Maison était naturelle et le Prince pour être présent aux obsèques solennelles a dû remettre l’inauguration prévue depuis plusieurs mois, le même jour à Bourbon l’Archambault, berceau des Bourbons.

                             
Avec de nombreux chefs d’Etat et des membres des principales cours européennes, le Chef de la Maison de Bourbon était entouré de représentants de plusieurs branches de sa Maison, dont celle d'Espagne représentée par le Roi Émérite Juan-Carlos accompagné de la reine Sophie. Une trentaine de têtes couronnées et chefs de maison sont venus entourer la famille du Grand-Duc et les luxembourgeois en la cathédrale Notre-Dame Consolatrice des Affligés.

                                  
Si les premiers rangs étaient occupés par la famille et la parenté directe du Grand-Duc, dont celle de la maison royale de Belgique, et celle de la famille ducale de Parme, le Prince eut la première place de celles réservées aux maisons ex-souveraines (Portugal, Russie, Deux-Siciles, Napoléon, Orléans….). La cérémonie était emprunte d’une grande religiosité et d’une profonde émotion de tous les Luxembourgeois qui avaient toujours reconnu une haute valeur à leur Altesse royale, un des modèles de Prince chrétien. Le Grand-Duc portait en effet à la fois l’héritage du sang  de Saint Louis qui coulait dans ses veines et celui de son oncle le bienheureux Charles 1er d’Autriche, époux de sa tante, la Princesse Zita. Un prince capétien témoin vivant d’une Europe chrétienne. La ferveur populaire qui remplit la cathédrale Notre-Dame entoure de sa foi l’Europe des Princes.

                                       
Le  Chef de la Maison de Bourbon à l’issue de la cérémonie religieuse en la cathédrale Notre-Dame de Luxembourg, prit part à la réception informelle tenue au Palais grand-ducal, en présence notamment de Leurs Altesses Royales le Grand-Duc Henri  et la Grande-Duchesse, des membres de la Famille grand-ducale.

                                             
S.A.R. le Grand-Duc Henri a tenu à évoquer  avec émotion son cher père : « Tourné vers les autres, il avait cette faculté d'écoute exceptionnelle qui touchait chaque personne qu'il rencontrait. C'était une personne au caractère éminemment positif. Curieux de tout…(…).  Il suivait tout ce qui se passait dans le pays ».

                                     
La fin de cet hommage évoque les derniers jours de son père : « Il y a quelques semaines, lorsque le Grand-Duc Jean a été hospitalisé, nous l'avons tous accompagné et entouré (...) Deux jours avant son départ, il a remercié ceux qui se sont occupés de lui avec dévouement, puis il nous a dit au revoir. Ce furent ses dernières paroles (...) Il s'est éteint avec le sentiment d'une vie accomplie. Nous, ses enfants et sa famille, sommes particulièrement fiers et heureux de l'avoir eu comme père. Merci Papa, nous te remercions du fond du cœur ».

                                 
Pour mémoire

                                
Fils de la Grande-Duchesse Charlotte de Luxembourg et du Prince Félix de Bourbon de Parme, Son Altesse Royale le Grand-Duc Jean de Luxembourg décédé le 23 avril 2019, était né au Château de Berg le 5 janvier 1921. Il est devenu Grand-Duc de Luxembourg le 12 novembre 1964 et a abdiqué le 7 octobre 2000 en faveur de son fils aîné le Prince Henri.

                                            
Le Grand-Duc Jean effectua ses études primaires et secondaires à Luxembourg et les compléta au Collège d'Ampleforth (Yorkshire) en Grande-Bretagne.

                                           
Lors de l'invasion des troupes allemandes, le 10 mai 1940, il quitta le territoire luxembourgeois avec la famille grand-ducale, qui se réfugia d'abord en France, puis au Portugal avant de rejoindre les Etats-Unis d'Amérique, et le Canada pour finalement s’installer en  Grande-Bretagne. Au Québec, le Grand-Duc Jean suivit des cours de droit et de sciences politiques à l'Université Laval. 

                                                   
Après la guerre il se consacra à la vie politique de son pays auprès de sa mère. Nommé Lieutenant-Représentant le 28 avril 1961, il succéda comme Grand-Duc de Luxembourg à sa mère la Grande-Duchesse Charlotte le 12 novembre 1964. 

                                                
Suivant l’exemple maternel, voyant le poids des ans, il laissa le trône à son fils aîné à l’automne 2000 tout en restant présent à de nombreuses manifestations étant demeuré très aimé de son peuple.

                                               
Son Altesse Royale était Docteur Honoris Causa de l'Université de Strasbourg (22 novembre 1957), de l'Université de Miami (6 mai 1979) et de l'Université Laval, Québec (29 mai 2007).
Ami de la nature, le Grand-Duc Jean s'intéressait particulièrement aux problèmes de l'environnement, de la protection de la faune et de la flore. En outre, il aimait le sport, la photographie et la musique.

                                                     
Un prince européen et courageux

                                                 
Nassau (la dynastie luxembourgeoise) par sa mère, Bourbon par son père, le Grand-Duc Jean faisait partie des princes européens largement ouverts au monde et qui portent leur souveraineté en eux. Après ses études supérieures dans le nouveau monde, il décida de servir à la libération de son pays sous l’uniforme britannique. En novembre 1942, il entra comme volontaire aux Irish Guards. Il reçut sa formation militaire au Royal Military College à Sandhurst. Le 28 juillet 1943, il fut promu Lieutenant des Irish Guards. Débarqué le 11 juin 1944 près de Bayeux, il servit en Normandie à l'Etat-Major de la 32e Brigade de la Guards Armoured Division. Il prit part à la bataille de Caen et entra le 3 septembre à Bruxelles. Une semaine plus tard aux côtés de son Père le Prince Félix, il retrouvait Luxembourg avant de rejoindre son régiment impliqué dans la dure bataille des Ardennes. Fin janvier 1945, il participa à la prise du Reichswald au Nord-Ouest de Wesel. Il continua la campagne avec les forces alliées en Allemagne jusqu'à la fin des hostilités.

                                             
En souvenir de cette époque,  le 21 août 1984, Sa Majesté la Reine Elisabeth II nomma Son Altesse Royale le Grand-Duc Jean de Luxembourg Colonel du Régiment des Irish Guards et le 17 mars 1995 il fut nommé Général Honoraire de l'Armée Britannique.

                                                          

Capture d’écran (590).png
                             

Monseigneur le Prince Louis de Bourbon à la sortie de la cérémonie des funérailles
célébrées dans la cathédrale Notre-Dame de Luxembourg


06/05/2019
0 Poster un commentaire

1974 - 30 avril - 2019 = 45ème anniversaire du baptême de Sa Majesté

Ce 30 avril 2019 marque le 45ème anniversaire du baptême de notre Souverain Légitime : né le 25 avril 1974 à Madrid, il a été fait enfant de Dieu et de l'Eglise par la réception du saint baptême dans la chapelle du palais royal du Pardo (à 6 km de Madrid) le 30 avril 1974.
Son parrain fut son grand'père paternel, Monseigneur le Prince Jacques-Henri de Bourbon, de jure Sa Majesté le Roi Henri VI de France, représenté par son second fils (frère puiné du Prince Alphonse), Monseigneur  Gonzalve de Bourbon, duc d'Aquitaine.
Sa marraine était son arrière-grand'mère maternelle, Dona María del Carmen Polo y Martínez-Valdés, épouse du généralissime Francisco Franco.

 

Baptême Prince Louis 30 avril 1974 - 1.jpg

La Confrérie Royale prie en ce jour avec une intensité et une ferveur encore plus particulières pour Sa Majesté Très Chrétienne le Roi Louis XX et demande à Dieu pour Lui toutes les grâces et bénédictions nécessaires à la charge et à la mission que la divine Providence Lui ont confiées en faisant de Lui l'aîné des Capétiens.


30/04/2019
0 Poster un commentaire

Présentation de Monseigneur le duc de Touraine.

Ce samedi 13 avril 2019, soit presque un mois et demi après sa naissance (cf. ici), Monseigneur le Prince Louis de Bourbon, duc d'Anjou, de jure Sa Majesté le Roi Louis XX, a Lui-même, par le moyen de Ses propres réseaux sociaux, fait la présentation de Son troisième fils, Monseigneur le Prince Henri de Jésus, duc de Touraine, avec le message et les photographies suivants :
« Je suis très heureux, avec la Princesse Marie-Marguerite, de vous présenter Henri de Jésus, Duc de Touraine entouré de sa soeur Eugénie et de ses deux frères, Louis et Alphonse. »

 

Présentation du Prince Henri de Jésus.jpg

 

Comme au jour de l'annonce de cette naissance (cf. ici), nous nous réjouissons grandement du bonheur et de la prospérité de notre Famille Royale, pour laquelle nous prions avec ferveur chaque jour, demandant pour elle à Dieu, à Notre-Dame, Reine de France, aux Saints Anges et à tous les célestes protecteurs de la France et de la race royale, d'incessantes bénédictions et protections.

 

https://static.blog4ever.com/2015/09/808010/artfichier_808010_5777094_201606241035993.gif


14/04/2019
3 Poster un commentaire

Grandes armes de Mme la duchesse d'Anjou, de jure S.M. la Reine Marie-Marguerite

Armes Confrérie.png

 

En exclusivité,
et à l'occasion de son élévation au degré de

Dame grand-croix d'honneur et de dévotion
en l'Ordre militaire souverain hospitalier de

Saint Jean de Jérusalem, de Rhodes et de Malte,
la Confrérie Royale et Romain sont heureux d'offrir
à S.M. la Reine l'image de ses grandes armes
comme modeste hommage
de fidélité et d'affection. 

 

Armoiries S.M. la Reine.png

 

 

Vive la Reine !
 

RÉCEPTION DE S.M. LA REINE COMME DAME GRAND-CROIX D'HONNEUR ET DE DÉVOTION À L'ORDRE DE MALTE

 
Capture.PNG.jpg
« Moi, Marie-Marguerite de Bourbon, appelée pour être admise dans l’ordre Souverain, Militaire et Hospitalier de Saint Jean de Jérusalem, de Rhodes et de Malte, en toute connaissance des conditions requises, je proclame mon désir d’y être reçue. Avec l’aide de Dieu, l’intercession de Notre-Dame de Philerme et la protection de Saint Jean, je m’engage à avoir une conduite chrétienne exemplaire dans ma vie privée et publique, conformément aux devoirs de mon état, et à contribuer ainsi à perpétuer la tradition de l’ordre. Je m’engage à consacrer, autant que je le pourrai, mon activité au service de l’Association Française et à coopérer effectivement à ses œuvres caritatives, hospitalières et sociales ».
De nouveau le pied bandé suite à un accident de cheval, S.M. la Reine a été reçue Dame grand-croix d'honneur et de dévotion en l'Ordre militaire souverain hospitalier de Saint Jean de Jérusalem, de Rhodes et de Malte le samedi 25 juin dernier - en la fête patronale de saint Jean-Baptiste - au salon des Croisades du château de Versailles. Son engagement a été reçu par S.Exc. le comte de Beaumont-Beynac, président de l'association française de l'Ordre, au nom du 79e Grand-Maître de l'Ordre, S.Em. Fra' Matthieu Festing, Prince de l'Ordre et du Saint-Empire. La Messe célébrée ensuite en la chapelle royale (qui va être restaurée à partir de l’an prochain grâce à des mécènes) fut présidée par S.Em.R. le cardinal Jean-Louis Tauran, en présence de Mgr Guy Thomazeau, du prince de Bauffremont, président de l'Institut de la Maison de Bourbon, de M. de La Rosière, secrétaire général de l'I.M.B., et de Mme Jacques Chirac, aux côtés de Sa Majesté, ainsi que du général d'armée Jean-Louis Georgelin, grand-chancelier de la Légion d'honneur et représentant du président Hollande. S.M. le Roi, présent, est quant à lui au plus haut degré masculin : bailli grand-croix d'honneur et de dévotion.
 
 
Capture.PNG.jpg
 
> Photographies de la cérémonie.
> Visite virtuelle de la chapelle.

14/07/2016
10 Poster un commentaire

Présent pour nos jeunes Princes

Armes Confrérie 2.png

Présents pour nos jeunes Princes : 

les Grandes Armes des Fils de France

 

A l'occasion de leur sixième anniversaire, la Confrérie royale est heureuse d'offrir à nos chers Princes, Monseigneur le Dauphin, Louis, duc de Bourgogne, et S.A.R. le prince Alphonse, duc de Berry, Fils de France en tant que fils de S.M. le roi Louis XX, la représentation de leurs grandes armes, fruit du travail de notre héraldiste Romain (qu'il en soit vivement remercié). Certes, les images de celles du Dauphin sont légion, mais les grandes armes d'Alphonse de France, duc de Berry, sont ici inédites.

 

Armoiries du Dauphin de France (moderne) (2).png

 

Mgr le Dauphin,

Louis de France,

duc de Bourgogne.

 

(réalisation : Romain, pour la Confrérie royale)

 


Armoiries du Duc de Berry Fils de France (moderne).png

 

Mgr le duc de Berry,

S.A.R. le prince Alphonse de France.

 

(réalisation : Romain, pour la Confrérie royale)


01/06/2016
3 Poster un commentaire

Samedi 28 mai 2016

6 ans des Princes

 

Dauphin (Grandes armes).PNGBerry (duché-pairie).PNG

Consacrons aujourd’hui nos prières et actions de grâces pour les six ans de nos jeunes princes, les Fils de France jumeaux, avenir de la Dynastie : Monseigneur le Dauphin, Louis, duc de Bourgogne, et S.A.R. le prince Alphonse, duc de Berry.
 
Lis.jpg

Famille royale.jpg

Joyeux anniversaire, Bourgogne et Berry !

 

 


27/05/2016
7 Poster un commentaire

11e anniversaire de mariage de nos Souverains

Anniversaire de mariage


Grandes Armes Roi de France.PNG

 

2004 - 6 novembre - 2015

 

 

Noces de corail de Leurs Majestés

 

Souverains.PNG

Longue vie à nos Souverains !

 

L&M.jpg

 

6 NOVEMBRE 2004 A 18 HEURES EN L'EGLISE SAINT STANISLAS DE CRACOVIE : LOUIS XX EPOUSE MARIE MARGUERITE, REINE DE FRANCE

 

 Résultat de recherche d'images pour "corail" 

 Remerciements anniv. mariage.jpg

 


05/11/2015
6 Poster un commentaire

21 octobre

Reine écu.png

 

Anniversaire de S.M. la Reine

 

Reine1.PNG

(Source)

 

« Ô Dieu ! Qui êtes l'Auteur et le Conducteur de toutes choses : accordez, s'il Vous plait, l'esprit de Votre grâce salutaire à Votre servante, Marie-Marguerite notre Reine, afin qu'elle puisse Vous être agréable dans Votre vérité ».


(Oraison pour la Reine dans le missel en usage à Versailles au XVIIIe siècle).

 

 

Prélude du Te Deum de Marc-Antoine Charpentier,

pour vous aider à imaginer l'arrivée au balcon de la Chapelle royale

de S.M. Très-Chrétienne la Reine de France...

 

 

Traduction du "Te Deum",

avec imprimatur du cardinal Ratzinger (10 novembre 1990)

 

Nous vous louons, ô Dieu !
Nous vous bénissons, Seigneur.
Toute la terre vous adore,
ô Père éternel !

Tous les Anges,
les Cieux et toutes les Puissances.
Les Chérubins et les Séraphins
s'écrient sans cesse devant vous :

Saint, Saint, Saint est le Seigneur,
le Dieu des armées.
Les cieux et la terre,
sont pleins de la majesté de votre gloire.

L'illustre chœur des Apôtres,
La vénérable multitude des Prophètes,
L'éclatante armée des Martyrs,
célèbrent vos louanges.

L'Église sainte publie vos grandeurs,
dans toute l'étendue de l'univers,
Ô Père dont la majesté est infinie !
Elle adore également votre Fils unique et véritable ;
Et le Saint-Esprit consolateur.

Ô Christ ! Vous êtes le Roi de gloire.
Vous êtes le Fils éternel du Père.
Pour sauver les hommes et revêtir notre nature,
vous n'avez pas dédaigné le sein d'une Vierge.

Vous avez brisé l'aiguillon de la mort,
vous avez ouvert aux fidèles le royaume des cieux.
Vous êtes assis à la droite de Dieu
dans la gloire du Père.

Nous croyons que vous viendrez juger le monde.
Nous vous supplions donc de secourir vos serviteurs,
rachetés de votre Sang précieux.
Mettez-nous au nombre de vos Saints,
pour jouir avec eux de la gloire éternelle.

Sauvez votre peuple, Seigneur,
et versez vos bénédictions sur votre héritage.
Conduisez vos enfants
et élevez-les jusque dans l'éternité bienheureuse.

Chaque jour nous vous bénissons ;
Nous louons votre nom à jamais,
et nous le louerons dans les siècles des siècles.

Daignez, Seigneur, en ce jour,
nous préserver du péché.
Ayez pitié de nous, Seigneur,
ayez pitié de nous.

Que votre miséricorde, Seigneur, se répande sur nous,
selon l'espérance que nous avons mise en vous.
C'est en vous, Seigneur, que j'ai espéré,
je ne serai pas confondu à jamais.

 

 

 

 

VIVE LA REINE !


20/10/2015
11 Poster un commentaire