L'Ami de la Religion et du Roi

L'Ami de la Religion et du Roi

Le chef de la Maison de Bourbon rend hommage à son cousin le Grand-Duc Jean de Luxembourg

Communiqué du Secrétariat de Monseigneur le Duc d'Anjou publié ce 6 mai 2019 :

                              

Prince capétien très aimé, S.A.R. le Grand-Duc Jean de Luxembourg est décédé le 23 avril à 98 ans. En tant que Chef de la Maison de Bourbon, Monseigneur Louis de Bourbon, Duc d'Anjou a tenu à rendre le samedi 4 mai 2019 un dernier hommage à son cousin. 

                            
S.A.R. le Gand Duc Jean était un prince Bourbon du rameau des Bourbons de Parme, de la branche aînée issue de Philippe duc d’Anjou. La présence du Chef de Maison était naturelle et le Prince pour être présent aux obsèques solennelles a dû remettre l’inauguration prévue depuis plusieurs mois, le même jour à Bourbon l’Archambault, berceau des Bourbons.

                             
Avec de nombreux chefs d’Etat et des membres des principales cours européennes, le Chef de la Maison de Bourbon était entouré de représentants de plusieurs branches de sa Maison, dont celle d'Espagne représentée par le Roi Émérite Juan-Carlos accompagné de la reine Sophie. Une trentaine de têtes couronnées et chefs de maison sont venus entourer la famille du Grand-Duc et les luxembourgeois en la cathédrale Notre-Dame Consolatrice des Affligés.

                                  
Si les premiers rangs étaient occupés par la famille et la parenté directe du Grand-Duc, dont celle de la maison royale de Belgique, et celle de la famille ducale de Parme, le Prince eut la première place de celles réservées aux maisons ex-souveraines (Portugal, Russie, Deux-Siciles, Napoléon, Orléans….). La cérémonie était emprunte d’une grande religiosité et d’une profonde émotion de tous les Luxembourgeois qui avaient toujours reconnu une haute valeur à leur Altesse royale, un des modèles de Prince chrétien. Le Grand-Duc portait en effet à la fois l’héritage du sang  de Saint Louis qui coulait dans ses veines et celui de son oncle le bienheureux Charles 1er d’Autriche, époux de sa tante, la Princesse Zita. Un prince capétien témoin vivant d’une Europe chrétienne. La ferveur populaire qui remplit la cathédrale Notre-Dame entoure de sa foi l’Europe des Princes.

                                       
Le  Chef de la Maison de Bourbon à l’issue de la cérémonie religieuse en la cathédrale Notre-Dame de Luxembourg, prit part à la réception informelle tenue au Palais grand-ducal, en présence notamment de Leurs Altesses Royales le Grand-Duc Henri  et la Grande-Duchesse, des membres de la Famille grand-ducale.

                                             
S.A.R. le Grand-Duc Henri a tenu à évoquer  avec émotion son cher père : « Tourné vers les autres, il avait cette faculté d'écoute exceptionnelle qui touchait chaque personne qu'il rencontrait. C'était une personne au caractère éminemment positif. Curieux de tout…(…).  Il suivait tout ce qui se passait dans le pays ».

                                     
La fin de cet hommage évoque les derniers jours de son père : « Il y a quelques semaines, lorsque le Grand-Duc Jean a été hospitalisé, nous l'avons tous accompagné et entouré (...) Deux jours avant son départ, il a remercié ceux qui se sont occupés de lui avec dévouement, puis il nous a dit au revoir. Ce furent ses dernières paroles (...) Il s'est éteint avec le sentiment d'une vie accomplie. Nous, ses enfants et sa famille, sommes particulièrement fiers et heureux de l'avoir eu comme père. Merci Papa, nous te remercions du fond du cœur ».

                                 
Pour mémoire

                                
Fils de la Grande-Duchesse Charlotte de Luxembourg et du Prince Félix de Bourbon de Parme, Son Altesse Royale le Grand-Duc Jean de Luxembourg décédé le 23 avril 2019, était né au Château de Berg le 5 janvier 1921. Il est devenu Grand-Duc de Luxembourg le 12 novembre 1964 et a abdiqué le 7 octobre 2000 en faveur de son fils aîné le Prince Henri.

                                            
Le Grand-Duc Jean effectua ses études primaires et secondaires à Luxembourg et les compléta au Collège d'Ampleforth (Yorkshire) en Grande-Bretagne.

                                           
Lors de l'invasion des troupes allemandes, le 10 mai 1940, il quitta le territoire luxembourgeois avec la famille grand-ducale, qui se réfugia d'abord en France, puis au Portugal avant de rejoindre les Etats-Unis d'Amérique, et le Canada pour finalement s’installer en  Grande-Bretagne. Au Québec, le Grand-Duc Jean suivit des cours de droit et de sciences politiques à l'Université Laval. 

                                                   
Après la guerre il se consacra à la vie politique de son pays auprès de sa mère. Nommé Lieutenant-Représentant le 28 avril 1961, il succéda comme Grand-Duc de Luxembourg à sa mère la Grande-Duchesse Charlotte le 12 novembre 1964. 

                                                
Suivant l’exemple maternel, voyant le poids des ans, il laissa le trône à son fils aîné à l’automne 2000 tout en restant présent à de nombreuses manifestations étant demeuré très aimé de son peuple.

                                               
Son Altesse Royale était Docteur Honoris Causa de l'Université de Strasbourg (22 novembre 1957), de l'Université de Miami (6 mai 1979) et de l'Université Laval, Québec (29 mai 2007).
Ami de la nature, le Grand-Duc Jean s'intéressait particulièrement aux problèmes de l'environnement, de la protection de la faune et de la flore. En outre, il aimait le sport, la photographie et la musique.

                                                     
Un prince européen et courageux

                                                 
Nassau (la dynastie luxembourgeoise) par sa mère, Bourbon par son père, le Grand-Duc Jean faisait partie des princes européens largement ouverts au monde et qui portent leur souveraineté en eux. Après ses études supérieures dans le nouveau monde, il décida de servir à la libération de son pays sous l’uniforme britannique. En novembre 1942, il entra comme volontaire aux Irish Guards. Il reçut sa formation militaire au Royal Military College à Sandhurst. Le 28 juillet 1943, il fut promu Lieutenant des Irish Guards. Débarqué le 11 juin 1944 près de Bayeux, il servit en Normandie à l'Etat-Major de la 32e Brigade de la Guards Armoured Division. Il prit part à la bataille de Caen et entra le 3 septembre à Bruxelles. Une semaine plus tard aux côtés de son Père le Prince Félix, il retrouvait Luxembourg avant de rejoindre son régiment impliqué dans la dure bataille des Ardennes. Fin janvier 1945, il participa à la prise du Reichswald au Nord-Ouest de Wesel. Il continua la campagne avec les forces alliées en Allemagne jusqu'à la fin des hostilités.

                                             
En souvenir de cette époque,  le 21 août 1984, Sa Majesté la Reine Elisabeth II nomma Son Altesse Royale le Grand-Duc Jean de Luxembourg Colonel du Régiment des Irish Guards et le 17 mars 1995 il fut nommé Général Honoraire de l'Armée Britannique.

                                                          

Capture d’écran (590).png
                             

Monseigneur le Prince Louis de Bourbon à la sortie de la cérémonie des funérailles
célébrées dans la cathédrale Notre-Dame de Luxembourg



06/05/2019
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 320 autres membres