L'Ami de la Religion et du Roi

L'Ami de la Religion et du Roi

Pour l'an de grâce 2016...

Jour de l'an,
1er janvier 2016,
Octave de la Nativité et Circoncision de NSJC.

 

Carlo Dolci la Vierge offrant un lys à l'Enfant Jésus.jpg

Carlo Dolci (1616-1686) : la Vierge offrant un lys à l'Enfant Jésus.

 

Chers membres, affiliés et sympathisants de la Confrérie Royale,

 

Nous avons tourné la page d'une année civile et nous voici au premier jour de l'an de grâce 2016 : "Bon jour, bon an, et bonne vie !"


Quelque conventionnels qu'apparaissent parfois à certains ces voeux adressés à l'occasion du Nouvel An, nos coeurs chrétiens doivent au contraire les remplir d'une profonde spiritualité et en faire tout à la fois l'expression d'une charitable sollicitude envers notre prochain et - par dessus tout - une forme de prière adressée à Dieu pour qu'Il daigne bénir et combler de Ses grâces ceux pour lesquels nous les formulons.

 

Bonne, et surtout fervente et sainte année 2016 à vous donc, chers Amis !
Et puis aussi...
Bonne et belle année - malgré tous les sombres nuages accumulés sur les horizons humains - à notre beau Royaume de France !
Bonne, heureuse et belle année à notre Roi Louis XX, à notre Reine Marie-Marguerite, à Monseigneur le Dauphin Louis, aux Princes Alphonse et Eugénie !
Bonne, heureuse, belle et sainte année, lors même que nous savons qu'il y aura des épreuves, des oppositions, des contradictions, des souffrances, des combats et des moments difficiles...
Bonne, heureuse, belle et sainte année, dans la Foi, l'Espérance et la Charité, et quoi qu'il advienne !

 

Cette année 2016 méritera pleinement le nom traditionnel d' "an de grâce" si nous sommes fidèles à nos devoirs et à nos engagements spirituels, si nous croissons dans la pratique de la Foi, de l'Espérance et de la Charité, si nous sommes chaque jour plus ardents et généreux à faire monter vers le Ciel nos supplications et prières pour notre Roi légitime et pour le Royaume, même s'il est encore aux mains des impies et des adversaires du plan de Dieu sur la France.

 

La divine Providence nous a Elle-même préparé les grands modèles auxquels Elle veut nous voir prêter une attention très particulière au cours des douze mois à venir :

 

1 - L'année 2016 est en effet une "année martinienne", puisque nous y célébrons le dix-septième centenaire de la naissance de l' "Apôtre des Gaules" : Saint Martin de Tours (en 316 donc).
Chacun sait le rôle prépondérant qui fut celui de Saint Martin. Intrépide évangélisateur des campagnes de la Gaule romaine et initiateur de la vie monastique sur le sol de la future France, il eut - après sa mort - , par les prodiges qui s'accomplissaient à son tombeau et qui impressionnèrent profondément le Roi Clovis encore païen, une influence non négligeable sur l'âme du souverain franc. Vous savez aussi que c'est auprès de la basilique de Saint Martin que Sainte Clotilde se retira et achèvera sa vie dans la prière.
Que l'exemple de Saint Martin nous soutienne et nous encourage dans notre devoir quotidien de prière  et d'apostolat pour que la France se convertisse à nouveau et revienne au "Dieu de Clotilde".

 

Tombeau de St Martin (Tours).jpg

Tours, basilique Saint-Martin : le tombeau de Saint Martin dans la crypte.

 

2 - L'année 2016 est également une "année michaelienne", puisque l'on y commémore le mille-cinquantième anniversaire de la fondation de l'abbaye du Mont-Saint-Michel (en 966).
Saint Michel, à la garde duquel le Bienheureux Charlemagne confia son royaume et l'empire d'Occident ; Saint Michel en l'honneur duquel Louis XI fonda un Ordre royal tout particulier ; Saint Michel, l'archange tutélaire de la France, le Prince des armées célestes auquel nous devons souvent recourir pour qu'il nous assiste dans la lutte contre l'esprit de la révolution, car c'est un esprit diabolique qui s'oppose à l'ordre voulu par Dieu.
Que Monseigneur Saint Michel nous soit donc en aide dans les combats que nous soutenons invisiblement "pour Dieu et pour le Roi" !

 

Statue d'argent de St Michel dans l'église paroissiale du Mont Saint Michel.jpg

Statue d'argent de Saint Michel dans l'église paroissiale du Mont-Saint-Michel

 

3 - L'année 2016 est tout particulièrement une "année mariale", et pour trois raisons : premièrement nous y célébrerons le 17 janvier le cent-quarante-cinquième anniversaire de l'apparition de la Très Sainte Marie à Pontmain (en 1871) ; deuxièmement nous fêterons le 19 septembre le cent-soixante-dizième anniversaire de l'apparition de la Sainte Mère de Dieu à La Salette (en 1846) ; et troisièmement parce que cette année 2016 va voir un jubilé exceptionnel, le jubilé du Puy-en-Velay qui est accordé chaque fois que le Vendredi-Saint coïncide avec le 25 mars, jour de l'Annonciation et de l'Incarnation du Verbe de Dieu dans le sein de Notre-Dame.


Le jubilé du Puy-en-Velay est le plus ancien jubilé de la Chrétienté : il a existé plusieurs siècles avant que les papes ne décident d'ouvrir des années saintes à Rome même !
Le Puy est le lieu de la plus ancienne apparition connue de la Très Sainte Vierge Marie sur le sol de France : sa cathédrale y renferme toujours la "pierre des fièvres" désignée par la Madone elle-même pour être le centre autour duquel elle voulait voir son sanctuaire être édifié, et cette cathédrale n'a pas été consacrée par les hommes, mais la dédicace en a été accomplie par les Anges.
Au Puy-en-Velay, plusieurs de nos souverains sont venus en pèlerinage : nous retiendrons en particulier les deux pèlerinages qu'y accomplit Saint Louis
Au Puy-en-Velay, Isabelle Romée est venue prier pour la mission de sa fille, Sainte Jeanne d'Arc, car l'année 1429 fut une année jubilaire.
Que Notre-Dame, céleste patronne et Reine de la France, intercède pour le successeur légitime de nos souverains de jadis, qu'elle inspire et guide les pensées et les actes de l'actuel aîné de tous les descendants de Saint Louis !

 

Vierge Noire du Puy Noël 2015.JPG

La Vierge Noire du Puy surmontant le maître-autel de la cathédrale (photo prise le 25 décembre 2015)

 

Voilà pourquoi, marchant sur les traces de nos Rois et dans les pas de très nombreux saints, en cette année 2016 où, comme en 1429, "il y a grande pitié au Royaume de France", la Confrérie Royale associée à l'Union des Cercles Légitimistes de France (UCLF) prépare un pèlerinage pour le jubilé du Puy.
Retenez-en dès à présent les dates : il aura lieu les samedi 4 et dimanche 5 juin 2016, dimanche de la solennité du Sacré-Coeur. Réservez ces jours pour cette démarche jubilaire !

 

Ce pèlerinage sera une occasion unique et privilégiée pour que les membres de la Confrérie Royale se rencontrent, pour qu'ils rencontrent les prêtres et les religieux qui en sont les membres et qui pourront se libérer de leurs ministères respectifs pour l'occasion, pour qu'ils concrétisent leur engagement ou leur affiliation dans la Confrérie, pour qu'ils reçoivent aussi des grâces particulières pour cette si importante mission de prière pour notre Roi et pour la France...


Avec Saint Martin, avec Monseigneur Saint Michel, avec notre très douce Dame Marie, engageons-nous donc résolument dans cette an de grâce 2016, fortifiés dans la certitude et ancrés dans l'espérance que nous oeuvrons - invisiblement mais bien réellement - à ce que, comme j'ai voulu le signifier par ce tableau de Carlo Dolci que j'ai placé en tête de ces voeux, la Très Sainte Vierge remette au plus tôt à son divin Fils une belle branche de lys : le lys de France resssuscité !

 

"Bon jour, bon an, et bonne vie !"

 

Frère Maximilien-Marie du Sacré-Coeur

 

lily04.gif 



31/12/2015
4 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 160 autres membres