L'Ami de la Religion et du Roi

L'Ami de la Religion et du Roi

1793 - 16 octobre - 2015

Deuil.PNG

 

Anniversaire du Martyre de la Reine

 

 

Marie-Antoinette.PNG

 

 

« C'est dans le malheur qu'on sent davantage ce qu'on est ».

(Marie-Antoinette)

 

« Peu avant que la forme humaine ne se brise, le chef-d’œuvre impérissable est achevé, car à la dernière heure de sa vie, à la toute dernière heure, Marie-Antoinette, nature moyenne, atteint au tragique et devient égale à son destin ».

(Stefan Zweig)

 

 

 

« C'est à vous, ma sœur, que j'écris pour la dernière fois : je viens d'être condamnée non pas à une mort honteuse, elle ne l'est que pour les criminels, mais à aller rejoindre votre frère, comme lui, innocente, j'espère montrer la même fermeté que lui dans ces derniers moments... Je meurs dans la religion catholique, apostolique et romaine, dans celle de mes pères, dans celle où j'ai été élevée, et que j'ai toujours professée. N'ayant aucune consolation spirituelle à attendre, ne sachant pas s'il existe encore ici des prêtres de cette religion, et même le lieu où je suis les exposerait trop, s'ils y entraient une fois, je demande sincèrement pardon à Dieu de toutes les fautes que j'ai pu connaître depuis que j'existe. J'espère dans Sa bonté qu'Il voudra bien recevoir mes derniers vœux... ».

(Marie-Antoinette à Madame Élisabeth, le 16 octobre 1793 à 4h30).

 

> Commentaire de feu le R.P. Jean Charles-Roux.

 

Lys noir.jpg

 
De profundis clamavi ad te, Domine, Domine, exaudi vocem meam.
Fiant aures tuæ intendentes in vocem deprecationis meæ.
Si iniquitates observaveris, Domine, Domine, quis sustinebit ?
Quia apud te propitiatio est, et propter legem tuam sustinui te, Domine.
Sustinuit anima mea in verbo ejus, speravit anima mea in Domino.
A custodia matutina usque ad noctem, speret Israël in Domino.
Quia apud Dominum misericordia, et copiosa apud eum redemptio.
Et ipse redimet Israël ex omnibus iniquitatibus ejus.
Requiem aeternam dona eis Domine, et lux perpetua luceat eis.

V/ A porta inferi.
R/ Erue, Domine, animam ejus.
 
V/ Requiescat in pace. R/ Amen.
 
V/ Domine exaudi orationem meam.
R/ Et clamor ad Te veniat.
 
Oremus.
Quaesumus Domine pro tua pietate miserere famulae tuae Mariae Antoniae : et a contagiis mortalitatis exutam, in aeternae salvationis partem restitue. Per Christum Dóminum nostrum. R/ Amen.
 
 
Encensement-du-catafalque-a-labsoute.jpg


16/10/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 160 autres membres